L'Auteur

Brandon SandersonBrandon Sanderson est né le 19 Décembre de l’année 1975 à Lincoln, au Nabraska (Etats-Unis). Étant enfant, Brandon adorait tout particulièrement lire, mais a rapidement perdu de son intérêt au vu des types d'ouvrages qu’on ne cessait de lui proposer. Ainsi, jusqu’à la fin de l’adolescence, il n’a jamais ouvert un livre s’il pouvait l’éviter. Tout ceci a pourtant changé lorsque qu’un de ses professeurs, Mme Reader, a donné à lire au jeune homme qu’il était Dragonsbane de Barbra Hambly. Ce fut à la fois un coup de cœur et une illumination qui l’ont amené à pousser davantage ses recherches sur les œuvres du même genre, découvrant ainsi d’illustres auteurs à l’image de David Eddings, Melanie Rawn, Robert Jordan, Anne MacCaffrey ou encore Orson Scott Card. Il poursuivit dès lors ses avides lectures durant toute sa scolarité, au Lycée puis à l’Université. La Fantasy Epique fut pour lui une véritable révélation, à tel point qu’il finira un beau jour par franchir le pas en s'essayant lui-même à en écrire. Ses premières tentatives, il le confessera plus tard, furent catastrophiques.

En 1994, Brandon s’inscrit à la Brigham Young University (BYU) pour un master de Biochimie. Des années 1995-1997, il prendra néanmoins un peu de temps sur ses études afin de servir comme missionnaire pour The Church of Jesus Christ of Latter Day Saints. Brandon a ainsi souvent l’habitude d’avouer que c’est durant ce temps passé à Séoul, en Corée, qu’il a réalisé à quel point la chimie ne lui manquait aucunement, mais que le fait de ne plus pouvoir écrire s’avérait comme une petite déchirure. A son retour, il reprend les études pour devenir par la suite titulaire d’un Master en Anglais au grand désespoir de sa mère qui nourrissait l’espoir de le voir un jour revêtir l’habit de médecin.

Brandon commence à écrire plus sérieusement alors qu’il est employé comme réceptionniste de nuit dans un hôtel, et ceci grâce aux gérants, lesquels lui ont permis de s’adonner à sa passion durant son travail. A cette époque, il étudie toute la journée et travaille toutes les nuits afin de payer ses frais de scolarité, et écrire autant qu’il lui est permis. Il se souvient de cette époque comme morne, assez pauvre du côté de sa vie sociale, durant laquelle il a tout de même produit pas moins de 7 romans. Il a de même soumis énormément de manuscrits pour publication… et a accumulé une pile conséquente de lettres de rejet. En dépit de cela, il a continué à consacrer beaucoup de son temps à l’écriture.

Toute sa période de volontariat à The Leadijg Edge, un magasin SF/Fantasy produit à la Brigham Young University fut vectrice d’une riche expérience pour l’auteur. Il a ainsi pu lire un grand nombre de soumissions d’œuvres, mais également nouer d’indicibles amitiés et servir de Rédacteur en Chef durant sa dernière année d’étude. Durant ces années, Brandon Sanderson a beaucoup appris sur tout ce qui avait attrait au côté business du métier d’écrivain, en prenant notamment exemple sur David Farland, l’auteur de la populaire série de Runelords. Un des premiers conseils que David prodigua à Brandon fut celui d’assister au plus grand nombre de conventions possibles, comme la WorldCon ou la WorldFantasy, dans le but d’établir des connections avec l’industrie professionnelle du genre. Brandon et un petit groupe d’amis – lesquels étaient également aspirant écrivains – ont donc suivit ce conseil. Il a ainsi pu rencontrer à la fois son agent actuel et un de ses éditeurs.

Brandon SandersonEn 2003, alors que Brandon est au beau milieu de ses études à la Brigham Young University, il reçoit un appel provenant d’un éditeur travaillant pour la maison Tor, laquelle souhait faire l’acquisition d’un de ses livres. Brandon avait soumis le manuscrit 1 an et demi auparavant et avait quasiment perdu tout espoir de voir sa demande un jour aboutir. Ce fut donc une réelle surprise, et un ravissement que de recevoir une offre pareille. En Mai 2005, Brandon publie ainsi son premier roman, Elantris. Tor, continuant sur sa lancée, décide également de donner sa chance à sa trilogie Fils des Brumes, et entend bien sortir encore d’autres titres de l’auteur dans les prochaines années à venir.

En 2004, après avoir réussi avec succès son Master d’écriture créative à la BYU, Brandon se voit proposer d’enseigner en classe comme assistant de David Farland. En dépit de son emploi du temps surchargé, Brandon continue de mener à bien cette mission, en intervenant sur la section orientée Fantasy, SF car, de son propre aveu, il aime pouvoir apporter son aide à d’autres aspirants écrivains. Ceci lui permet également de sortir un peu de chez lui, comme il aime à le rappeler.

En Juillet 2006, Brandon se marie avec Emily Bushman, avec laquelle il évoluait dans beaucoup de cercles communs durant ses études, et qui a également réussi brillamment son diplôme d’Anglais. Ils ne s’étaient pourtant jamais croisés jusqu’au jour où un ami commun leur arrangea une rencontre, en 2005. Emily a passé 7 ans en tant que professeur, mais a finalement choisi de mettre sa carrière professionnelle de côté alors qu’elle donnait naissance à leur fils Joël, en Octobre 2007. Elle travaille aujourd’hui chez elle en tant que business manager de son mari Brandon.

Le répertoire de Brandon Sanderson se voit par la suite étendu aux livres pour enfants lorsque Scholastic décide de publier en Octobre 2007 Alcatraz Versus the Evil Librarians, une nouvelle jeunesse de son cru. Nancy Pearl (la bibliothécaire la plus célèbre d’Outre-Atlantique) a d’ailleurs donné un avis très favorable à la National Public Radio sur cette nouvelle, ce qui n’a pas été pour déplaire aux fans de Sanderson. Depuis la publication d’Alcatraz, Brandon a passé beaucoup de son temps à visiter les écoles et interagir avec les jeunes lecteurs.

En Décembre 2007, Brandon est choisi par Harriet Rigney afin de compléter A Memory of Light, le 12ème livre de La Roue du Temps de Jordan. Actuellement, Brandon travaille d’arrache pied pour mener à bien cet épique projet, ceci ne l’empêchant pas non plus de se consacrer à des travaux plus personnels avec la publication récente de The Way of Kings, le premier tome de la très prometteuse saga The Stormlight Archives, ainsi que Warbreaker, un one-shot réalisé en partenariat avec ses lecteurs.